Antonio Stradivari

fondstrad

dit Stradivarius, est certainement le luthier le plus célèbre du monde.

Il est né vers 1644, probablement dans les environs de Crémone, petite ville de la plaine du Po, en Italie. Son premier violon connu, daté de 1666, est muni d'une étiquette sur laquelle Antonio se déclare élève de Nicolo Amati.

Ce luthier, lui-même de réputation internationale, est le petit-fils de Andrea Amati, fondateur de la dynastie. En 1667, Antonio se marie, et il s'établit à Crémone comme maître luthier.

Son style à cette époque est très proche de celui de son maître Amati. Mais Antonio Stradivari est un chercheur. Toute sa vie, il fera évoluer ses modèles, recherchant sans cesse une sonorité plus grande, plus riche, plus puissante. Il travaille pour les cours d'Europe, livrant des instruments aux rois d'Angleterre, d'Espagne, à tous les grands de ce monde. Il deviendra, au cours de sa vie laborieuse, un riche citoyen de sa ville. L'expression "riche comme Stradivari" a encore cours aujourd'hui à Crémone. Il est décédé à Crémone en 1737, à l'age avancé de 93 ans.

Sa célébrité tient à la qualité de ses instruments, ainsi qu'à la qualité de la clientèle qu'il a su faire venir à son atelier. Il a su s'entourer d'ouvriers qu'il a formés attentivement, entre autres Lorenzo Guadagnini, Carlo Bergonzi, Alessandro Gagliano. Sur les 11 enfants qu'il a eu de ses deux épouses, deux de ses fils, Francesco et Omobono, ont appris le métier de leur père. Ils sont restés dans son ombre toute leur vie, et c'est seulement après sa mort qu'ils signèrent quelques instruments.

Les instruments qui nous restent, environ 600 sur une production estimée à 1100, sont des joyaux qui font rêver plus d'un musicien, enchantent bien des mélomanes. Leur valeur faramineuse est le reflet de leur perfection, des rêves qu'ils suscitent, de l'histoire attachée à chacun de ces objets.

Share

Informations supplémentaires